15|12|17
Admin St Ninon
Plan du site Galerie Photos La Boutique Forums C-S   Admin
Accueil

ENTRAÎNEMENT CYNOTECHNIQUE

samedi 24 juillet 2004, par David


ENTRAINEMENT CYNOTECHNIQUE

ENTRAÎNEMENT CYNOTECHNIQUE

1- rôle du conducteur

2- rôle de la victime

3- constitution des caches

4- les phases de travail

 

RÔLE DU CONDUCTEUR CYNOTECHNIQUE

QUALITÉS DU CONDUCTEUR

- Équilibré physiquement et mentalement                    - Ferme

- Avoir des nerfs solides                                            - Courageux

- Être sociable                                                           - Volontaire         

- Avoir l'esprit d'un chef d'équipe                               -  Juste

- Patient                                                                    - Humble

- Éducateur

 

DÉFAUTS A CORRIGER

Mauvais caractère                                                   Têtu

Égoïsme                                                                  

Injuste                                                                     Impatient

Vaniteux

 

PRÉCAUTIONS AVANT L'ENTRAÎNEMENT

Le conducteur doit être en mesure de reconnaître si son chien est en état (physiquement et moralement) avant d'effectuer un exercice, même de courte durée.

Il doit savoir apprécier la difficulté de l'exercice par rapport à l'âge du chien.

CONSEILS AVANT L'ENTRAÎNEMENT

Ne pas être trop distant, avare de récompenses.

Lorsqu'un chien fait une bêtise, chercher à savoir pourquoi avant de le punir, c'est souvent la faute du conducteur.

Si un chien termine mal un entraînement, finir la séance par un exercice simple qui remettra le chien en confiance.

Un exercice doit toujours être préparé : but, motivation, récompense, enseignement, analyse du travail.

Ne jamais perturber et faire travailler un chien après son repas. Veillez à ce qu'il n'y ait aucune distraction pendant l'apprentissage d'un chiot (chienne en chaleur, chien en liberté, bruits, mouvements).

Pour la recherche, le maître doit se concentrer sur le travail du chien à la découverte, ceci afin de connaître parfaitement les signes et le comportement de son chien (aboiements, grattages, mouvements du fouet, etc...).

RÔLE DE LA VICTIME

QUALITÉS

Croire au travail du chien                           Ne pas avoir peur des chiens

Etre vif                                                      Savoir prendre des initiatives

Etre très attentionné au travail et aux conseils du conducteur et de l'encadrement

Avoir un minimum de psychologie canine

AVANT L'ENTRAÎNEMENT

Tout conducteur doit connaître le travail et le rôle de la victime, car pendant sa formation et par la suite lors des exercices de maintien, il alternera entre le rôle de conducteur et de victime. Il sera donc amené à représenter une victime pour des chiens aussi bien en formation que confirmés.

Une erreur de jugement ou un geste malencontreux envers le chien peut avoir de fâcheuses conséquences.

CONSEILS AUX VICTIMES

Le travail de la victime est fondamental dans les premières recherches du chiot. Il doit préparer l'exercice avec le conducteur et l'encadrement. Il doit connaître son rôle du début à la fin, avant d'aller se cacher. Il doit avoir un minimum de connaissances sur le chien qu'il va faire travailler. Il doit se munir de la récompense adéquate et participe à l'analyse de l'exercice afin de connaître les réactions du chien par rapport à son travail de victime.

LES DIFFÉRENTES  PHASES DE TRAVAIL

LA DÉTENTE     

Le chien doit être détendu avant le travail. Cela lui permet de faire ses besoins tranquillement sans avoir cette idée en tête pendant la recherche. Lors de la détente du chien, le conducteur ne doit pas perturber son chien par des jeux ou des exercices d'obéissance.

LA MOTIVATION

Primordiale avant tout exercice, le chien effectuera toutes sortes d'exercices demandés et avec plaisir tant qu'il sera récompensé par un objet qu'il affectionne particulièrement.

Un chien  joueur sera d'autant plus facile à éduquer, on pourra  lui faire  exécuter n'importe quel exercice tant que l'on associera celui-ci au jeu.

Avant toute recherche, le conducteur laissera  donc le soin à la victime de motiver le chien avec la récompense.

Le conducteur doit donc dès le plus jeune âge du chien trouver un objet qui permettra d'avoir la meilleure motivation possible.

LA RÉCOMPENSE

Tout exercice doit se terminer par cette phase, de manière à ce que le chien enregistre comme un événement agréable.

Attention toutefois, la récompense doit être en fonction de l'exercice effectué, l'obtention de la récompense réduisant la motivation.

RÉCOMPENSES

AVANTAGES

INCONVÉNIENTS

BALLE

Efficace pour les chiens joueurs

Peu encombrant

Plus de contact chien, victime

Si le chien prend l'habitude de se voir lancer sa balle en sortie de cache, il anticipera le lancer et perdra sa fixation à la cache

BOUDIN

Efficace pour les chiens joueurs

Contact permanent entre victime et chien

Doit être travailler intelligemment par le jeu et non l'agressivité

Excitation

NOURRITURE

Efficace pour les chiens gourmands

Peu encombrant

Plus de contact entre victime et chien dès que donné

L'ÉVOLUTION DES ENTRAÎNEMENTS

Au fil des entraînements, on augmentera la difficulté .

Recherche du maître puis

- Du maître avec étranger puis

- Recherche d'un étranger seul.

Ne pas hésiter à faire régulièrement des exercices sur les caches de désignation et sur les caches de grattage, ceci quel que soit le niveau de formation du chien. Ces deux types d'exercices renforcent la fixation du chien à la cache.

 

CONSEILS DIVERS AUX CONDUCTEURS

Tout les deux ou trois mois effectuer un exercice de nuit.

Varier les caches, afin d'éviter la mécanisation et l'habitude.

Varier les terrains, caches en hauteur, bruits, etc...

Varier les victimes et leur sexe, surtout une fois les chiens formés.

Créer des pièces de style salle de bains, wc, chambres, cuisines,...

Mettre de la nourriture et des produits ménagers sur et sous les décombres.

Provoquer des bruits (tronçonneuses, perceuses,...)

Travailler toujours en sécurité (casques, gants, rangers).

Recouvrir suffisamment les victimes.

Ne jamais prendre un entraînement à la légère.

Attacher les chiens à l'ombre.

Ne pas donner à manger au chien dans les deux heures suivant un travail intense.

Penser à la sociabilité de votre chien, emmenez-le dans les foires, les marchés, les zones piétonnes, les feux d'artifices,...

Répondre à cet article

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 

[David]
Chien-Sauveteur.com

 


Rechercher sur le Web avec

Mots clés

Script-gratuit
Le cgi.net

Déclaration CNIL n°: 1056630

Merci aux concepteurs de SPIP /
et aux réalisateurs de la version du Squelette Spip 01
de © 09/2003 Gab-design.com sous licence GPL
Adapté par Olivier pour Chien-Sauveteur.com